samedi 31 août 2013

C'est la jungle ici!

En août, des amis sont venus me voir ici, et ni une ni deux, j'enfilai mon costume de "Malik Tour Operator", et nous voilà partis pour de nouvelles aventures!
Première étape, la jungle... Mais pas la jungle à portée de main comme la dernière fois, cette fois, c'était le fin fond de la jungle, là où vivent des espèces non encore répertoriées et des peuples indigènes non contactés (les Taromenanis et Tagaeris entre autres)!

Cet endroit s'appelle la Réserve de Cuyaneno. Des chiffres à donner le tournis: 12000 espèces de plantes identifiées dans la région, 60 espèces d’orchidées, 550 espèces d’oiseaux, plus de 350 espèces de poissons (parmi lesquels le piranha), une grande variété de reptiles tels que des caïmans, des anacondas et des tortues de rivière, de nombreuses variétés d’insectes ainsi que des grenouilles venimeuses. Parmi les mammifères, on rencontre des tapirs, des tatous ou encore des dauphins roses de l’Amazone! Il est dit que sur 1 ha de cette zone, il y a plus d'espèces d'arbres différentes que dans toute l'Amérique du Nord!

Donc après un court vol jusqu'à Lago Agrio, nous voilà dans un minibus pour 2h de route, puis 2h de pirogue sur une rivière assez étroite, qui donne vraiment l'impression d'une jungle impénétrable, avant d'arriver au lodge.

(clic sur les photos pour la version agrandie)

DSC_9221




Localisation

Mais pendant ces 2h de pirogue, pas question de roupiller, nous commençons à voir les premiers animaux! Enfin, heureusement que le guide était là, sinon, je crois pas qu'on aurait vu grand chose...
Donc voici nos premières rencontres: des singes, des perroquets, des toucans et des faucons.

DSC_9231


DSC_9253


DSC_9256

DSC_9277


DSC_9281


Arrivés au lodge, je me rends compte qu'il est beaucoup plus rustique que là où j'étais allé précédemment; ici toute l'énergie est solaire (donc lumière seulement entre 18h et 21h), avec une faible empreinte écologique, ce qui est plutôt bienvenu dans cette nature encore sauvage!

DSC_9456


A la tombée de la nuit, le programme inclut une courte marche dans la jungle, éclairés à la lampe torche, afin de voir la faune nocturne. Nous avons surtout vu des insectes, scarabées, araignées et autres scolopendres, mais je n'ai pas de photos car (évidemment) pas assez de lumière...

Le lendemain direction une "communauté", le nom qu'ils utilisent pour désigner un village habité par les populations locales, à une heure de pirogue du lodge. Plutôt sommaire comme vous pouvez le constater (et encore cette communauté était assez grande et dotée d'une école!).

DSC_9367

Vous pourrez admirer un perroquet en goguette... Ca change des hirondelles!

DSC_9375


Accompagnés d'une indigène du cru (de la tribu des Sionas), nous nous retrouvons à récolter du manioc, à en faire une farine et à cuisiner des galettes de manioc!

DSC_9329


DSC05803

DSC_9349


DSC_9354


Sur le chemin, nous voyons évidemment plus d'animaux, et notamment un paresseux! Bon, j'avoue, même avec les jumelles, je n'ai rien vu d'autre qu'une boule de poils dans un arbre...

DSC_9314


DSC_9391

DSC_9396

DSC_9400

DSC_9404

Dans l'après-midi, rando de presque 3 heures dans la jungle, au cours de laquelle nous découvrons l'inventivité de la nature locale: osmose entre plantes et fourmis, et même un arbre qui marche! Bon, 5cm par an, mais ça reste hors du commun! Et nous nous sommes retrouvés à traverser des marais de nuit (merci la lampe torche!) en équilibre sur des troncs d'arbres qui servaient de "ponts"!

DSC_9414

Et au retour, nous avons la surprise de trouver un serpent dans le lodge (un habitué apparemment!)...

DSC06017


Le lendemain matin, lever à 5h30 pour aller observer les oiseaux au lever du soleil. Et, surprise, lors de la traversée du lac, nous avons la chance d'observer des dauphins roses de l'Amazone! Enfin, l'observation s'est limitée à voir le dos et l'évent des susdits cétacés, mais c'est apparemment pas systématique de pouvoir les observer!

DSC_9437


DSC_9431

Nous avons aussi vu un oiseau bien camouflé (à 2m de nous, il nous a fallu chercher 5 bonnes minutes avant de le trouver!), qui peut apparemment passer un an sur la même branche (mais il s'envole de nuit pour chasser avant de revenir)!

DSC_9426


Et en fin de matinée, nous voilà repartis en direction de la civilisation!

Prochaine étape dans quelques jours, en attendant, un indice s'affiche sur votre écran: "Darwin"...

Comme d'habitude, plus de photos ici.